Page intro l'antre.png
5db813804ee2d137091fc9a3.jpg
  • Thomas_LADP_ILB

Shadowman

Mis à jour : oct. 13



  • Résumé :

Après un long périple dans le monde des morts, Jack Boniface alias Shadowman est de retour à la Nouvelle Orléans mais les retrouvailles avec Alyssa, sa petite amie, vont être de courte durée. Le Baron Samedi fait encore des siennes et il doit le stopper avant que la situation ne dégénère. Le combat qui s’approche s’annoncera perturbant pour lui et va totalement changer sa perception du LOA qu’il porte.

  • Critique :

Ayant été relativement déçu par la seconde moitié de la première intégrale consacrée à Shadowman, je n’avais aucune attente concernant celle ci. En général c’est dans ce cas de figure qu’on a le plus de chance d’être surpris par une oeuvre et c’est exactement ce qui s’est passé !

D’ailleurs soyez rassurés, il n’est absolument pas nécessaire d’avoir lus le premier récit pour comprendre et apprécier celui ci, même si vous passerez probablement à côté de deux ou trois références.

L’histoire commence avec Alyssa se trouvant dans le Bayou de la Nouvelle Orléans pour y combattre une créature toute droit venue du monde des morts. Le problème c’est que la créature est extrêmement puissante et c’est au moment où la situation s'apprête à dégénérer que Shadowman traverse un portail le ramenant sur terre. L’équilibre étant revenu, le combat devient plus égal et pousse la créature à battre en retrait. C’est ainsi que Jack Boniface retrouve celle qu’il aime cinq ans après être parti dans le monde des morts, mais Alyssa n’entend pas lui faciliter les choses après une si longue absence. Leur situation n’est certes pas évidente mais les évènements ne laissent pas vraiment le temps aux tourtereaux de se courtiser, le Baron Samedi est en train de mijoter un sale coup et il ne faut pas tarder, son influence sur la population de la Nouvelle Orléans grandit d’heure en heure.

Alors que je trouvais Jack Boniface relativement lisse et sans personnalité, ici on le découvre totalement perturbé et dérouté par son lien avec le LOA et sentant que le Baron Samedi joue avec lui. C’est là qu’il décide de se rendre à nouveau dans le monde des morts pour l’affronter une bonne fois pour toutes. Cette décision peut paraitre suicidaire de prime abord mais elle va avoir un résultat inattendu : Jack va enfin comprendre les motivations de son LOA, augmentant alors leur force commune. Je ne vais pas vous détailler ce qui provoque cette compréhension pour ne pas vous gâcher le plaisir mais j’ai adoré ce passage qui donne un sacrée background à ce personnage. C’est d’ailleurs le second (Ninjak-K étant le premier) récit Valiant que je lis proposant un tel retour en arrière, est-ce une volonté de l’éditeur de donner plus de passé à ses personnages ou est-ce une coïncidence ? Personnellement j’y vois plus la volonté « d’épaissir » les personnages en vue d’une adaptation ciné mais en tout cas c’est très réussi et captivant.

Le récit est très bien rythmé avec un très bon équilibre entre moments faisants avancer l’intrigue, moments plus calme apportant de l’émotion et séquences d’action pure. L’ambiance se veut également particulièrement sombre sans pour autant aller dans l’horrifique pure.

Le récit ne s'essouffle à aucun moment et propose d’ailleurs une fin très ouverte laissant espérer une suite directe à gros potentiel, ce qui est peut être confirmé par l’annonce d’une nouvelle série en 2020.


Comme toujours chez Valiant, la partie graphique est absolument géniale, proposant des planches à couper le souffle ! Vous retrouverez Stephen Segovia, Doug Braithwaite, Renato Guedes et Adam Pollina, une magnifique brochette d’artistes habitués à travailler avec l’éditeur mais qu’on retrouve toujours avec un immense plaisir.

  • Conclusion :

Cette nouvelle intégrale Shadowman va vous faire découvrir de nouvelles facettes de Jack Boniface et de sa relation avec le LOA et vous faire voyager à travers l’histoire du Shadowman. C’est clairement le meilleur récit consacré au personnage !

Thomas.


Vous pouvez commander les comics Valiant chez notre partenaire et bénéficier

de Bubble Infinity offert pendant un mois grâce au lien ci-dessus (Lien affilié : voir rubrique "Soutenir le blog").




 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

Comics Valiant France

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now