Secret Weapons

Mis à jour : 26 mars 2019



  • Résumé :

Avant la fuite d’informations orchestrée par les renégats, Toyo Harada activait frénétiquement de nombreux psiotiques potentiels dans le but de gonfler les rangs de ses équipes dans le but d’assouvir sa vision du monde. Aujourd’hui en déroute, son empire s’est écroulé. Le gouvernement envoie Amanda McKee alias Livewire pour enquêter sur un centre secret de Harada appelé les « Saures ».

Forcément, parmi la multitude de psiotiques activés, certains présentaient des capacités moins impressionnantes que d’autres. Jugés sans intérêts, ces psiotiques étaient alors envoyés dans ce centre. Mais aujourd’hui, ce cdernier est à l’abandon et semble avoir subit une attaque, Livewire se lance alors à la recherche de ses anciens pensionnaires dans le but de les sauver.

  • Critique :

Cela faisait un certain temps que j’attendais la parution de Secret Weapons, notamment parce que Livewire y tient une place importante. Ceux qui me suivent depuis les début savent que j’aime particulièrement ce personnage. Alors oui, Livewire tient une place importante dans ce récit, mais non, ce n’est pas le personnage principal. Ce sont Nicole Finch, Owen Cho et Avichal Malakar, trois psiotiques aux capacités très particulière : Nicole a la capacité de communiquer avec les oiseaux, Owen peut faire apparaître n’importe quel objet, (le seul hic c’est qu’il ne maitrise pas son pouvoir et que n’importe quel objet peut apparaître) et enfin Avichal a la capacité de se transformer en statue. J’ai véritablement adoré ces personnages qui ont des capacités vraiment particulières qui amènent des situations très drôles. Ça tranche vraiment avec les psiotiques ultra puissants qu’on a l’habitude de retrouver dans les pages des comics Valiant.

Eric Heisserer, c’est le nom du scénariste de ce comics. Retenez bien ce nom puisque c’est également lui qui a réalisé les scénarios des films Harbinger et Bloodshot qui sortiront prochainement au cinéma et franchement, après la lecture de ce titre, je me dis qu’on va avoir droit à de bons films.

Clairement ce comics pourrait très bien être un film tant il semble avoir été construit de la même façon. En tout cas c’est la première impression que j’ai eu en le refermant. C’est un titre extrêmement dynamique que nous propose le scénariste avec une véritable chasse à l’homme vraiment très prenante. Le scénario est vraiment intéressant et propose des surprises vraiment très sympas et il est assez difficile de deviner son dénouement.

Les personnages sont vraiment très attachants et Livewire nous est présentée d’une manière très différente puisque'on la découvre plus touchante et sensible que par le passé. Alors effectivement elle n’est pas le personnage principal de ce titre mais Eric Heisserer étant particulièrement fan de Livewire, il a vraiment eu à coeur de proposer une autre vision du personnage et on ressent vraiment cet attrait pour elle. J’ai eu l’impression que le personnage était écrit par un de ses fans pour ses autres fans, c’est très plaisant.

J’espère vraiment retrouver ces personnages dans le futur.

Au dessin on retrouve Raul Allén et Patricia Martin qui avaient déjà œuvré sur le titre Eternal Warrior et qui nous proposent une fois encore de superbes planches très détaillées et dynamiques.

Parlons maintenant des bonus proposés par Bliss Comics. Après un premier tome de la série X-O Manowar très bien garni à ce niveau, Bliss enfonce le clou avec Secret weapons. Au programme, un long interview du scénariste où il nous parle des films qu’il a écrit pour Valiant, de son attrait pour Livewire et où il nous explique comment il travaille. Vous retrouverez également une interview des dessinateurs qui nous expliquent et nous montrent comment ils bossent, ce qui intéressera les nombreux dessinateurs qui rêvent de travailler dans cet univers. Et bien sûr les incontournables couvertures alternatives sont bien présentes. L’ensemble est véritablement passionnant à lire ! Un grand bravo à Bliss qui est une véritable référence dans ce domaine et j’espère que cela continuera encore longtemps !

  • Conclusion :

J’attendais très fortement ce titre et une chose est certaine, cela valait le coup de patienter. Ce récit est dans la lcontinuité de Harbinger ou de Imperium et nous offre une nouvelle histoire axée sur les psiotiques. Vraiment je recommande très chaudement ce one shot.

Thomas.



#SecretWeapons #Harbinger #ToyoHarada #Livewire #Saules #AmandaMcKee #NicoleFinch #OwenCho #AvichalMalakar #EricHeisserer #RaulAllén #PatriciaMartin

Réseaux

Twitter

Instagram

Facebook

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now