Savage

Mis à jour : 26 mars 2019



  • Résumé :

Il y a 15 ans Ronnie, Kevin et leur jeune enfant se rendent aux Etats unis pour commencer une nouvelle vie. Kevin est footballeur, Ronnie est mannequin et leur fils en est à un moment de sa vie où il met tout ce qu’il trouve dans sa bouche. La carrière de Kevin est en perte de vitesse et ce voyage est sensé la booster mais malheureusement pour eux, leur avion connait une panne et doit se poser en catastrophe près d’une ile. Mais si cette dernière semble être particulièrement paradisiaque, ses nouveaux habitants vont bientôt découvrir que la réalité est tout autre…


  • Critique :

Les scénarios où les occupants d’un avion se retrouvent piégés sur une île perdue au milieu de nulle part après un crash ne manquent pas. Les exemples qui me viennent immédiatement en tête sont le film « Seul au monde » avec Tom Hanks et la série « Lost : les dispoarus ». Mais aucune de ces deux histoires ne proposent une île habitée par des dinosaures ! Et croyez moi ça change totalement les techniques de survie !

Ce comics est l’exemple type de récit qu’un scénariste peut écrire lorsque son éditeur lui donne carte blanche et B.Clay Moore s’est clairement fait plaisir.

On suit la survie de la petite famille sur l’île grâce à une alternance de flashbacks et de moments présents, malheureusement le lapse de temps entre le crash et la conclusion est un peu trop court : la fin arrive un peu trop vite à mon goût et donne l’impression d’avoir été faite dans la précipitation. Le grand nombre de pages sans texte accentue d'ailleurs cette sensation de vitesse.


Malgré ce défaut, le récit est très plaisant à lire et malgré la rapidité du récit. On a quand même le temps d’avoir un certain intérêt pour les personnages.

Pour l’instant « Savage » est un one shot qui n’a aucune connexion avec le reste de l’univers Valiant mais sait-on jamais, cela pourrait très bien changer.


La partie dessin est assurée par Clayton Henry et Lewis LaRosa qui nous offrent des planches aux petits oignons accompagnées de bonus nous présentant en détail l’évolution du dessin accompagnée des commentaires des artistes.

Merci à Bliss Comics d’avoir intégré ces bonus à cette édition de Savage.


  • Conclusion :

Savage est avec Britannia l’un des titres hors continuité de l’univers Valiant. Même si le titre semble avoir été écris en accéléré j’ai passé un très bon moment de lecture et je suis assez curieux de voir si KJ sera réutilisé dans le futur.


Thomas.









0 vue

Réseaux

Twitter

Instagram

Facebook

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now