Rapture

Mis à jour : il y a 7 jours



-Lectures précédentes :

The valiant

Book of death

Shadowman integrale

Ninjak tome 3

-Lecture suivante : Ninja-k tome 1 (2019)

  • Résumé :

Le monde des vivants est en danger. En effet, depuis des temps immémoriaux Babel fait tout ce qu’il peut pour s’y rendre. Aidé par des LOA, il se sert de leur puissance pour construire une immense tour qui lui permettra de percer le ciel du monde des morts et accéder à ce fameux monde des vivants.

Tama, la jeune géomancienne, consciente du danger qui se prépare, demande de l’aide à Ninjak et crée une équipe également composée de Shadowmman et de Punk Mambo. Ensemble ils vont devoir tout donner pour empêcher Babel d’arriver à ses fins et sauver l'univers.

  • Critique :

Rapture est un one shot se déroulant dans la continuité des séries Shadowman, Ninjak et des one shots The Valiant et Book of death. Bien entendu, ce tome peut très bien se lire indépendamment de tout le reste puisque l’histoire n’a pas vraiment de lien direct. En fait, c’est plutôt pour adhérer à l’ambiance générale, l’univers et les personnages qu’il vaut mieux lire ces différents récits. Mais je vous rassure, ne pas les lire ne vous empêchera pas de comprendre ce récit se déroulant dans le monde des morts.

Ce monde a une très grande importance dans l’univers Valiant et s’étant très rapidement. L’ambiance très sombre, souvent à la limite de l’horrifique n’est pas forcément l’ambiance que je préfère. Ici, elle est un peu moins présente, laissant place à un récit faisant la part belle aux mythes et divinités que j’ai plutôt apprécié.

J’ai eu un peu de mal à m’immerger dans ce récit et c’est probablement due au fait que je n’ai absolument pas ressenti la gravité du moment et l’importance des enjeux que Matt kindt essai pourtant de mettre en place. Cela ne veut pourtant pas dire que je n’ai pas aimé. J’ai passé un bon moment de lecture mais honnêtement, on est loin de la qualité des deux derniers one shots présentés par Bliss ces derniers temps (à savoir Secret Weapons et War Mother).

A la fin du tome, on retrouve un #0 axé sur Ninjak et revenant brièvement sur l’histoire du personnage. Mais ce petit chapitre fait en fait et surtout office d’annonce pour la prochaine série ninjak qui sera publiée en 2019.

Au dessin on retrouve Cafu et Roberto De la Torre qui s’occupent du récit principal et Juan José Ryp qui dessine les flashbacks. Les artistes nous offrent à eux trois, un tome relativement homogène et sympa à voir.

  • Conclusion :

Si vous aimez l’univers du monde des morts ou Ninjak, ce tome devrait fort logiquement vous convaincre mais dans le cas contraire, les chances de passer à côté sont assez fortes.

Thomas.





*Lien affilié (voir rubrique "Soutenir le blog")

#Rapture #Mondedesmorts #Géomancienne #Shadowman #Ninjak #PunkMambo #Babel #TourdeBabel #ValiantEntertainment #BlissComics #MattKindt #Cafu #RobertodelaTorre #JuanJoseRyp

53 vues

 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now