Livewire



  • Résumé :

Après avoir provoqué un véritable black-out sur le sol américain Livewire est maintenant considérée comme une terroriste extrêmement dangereuse et recherchée par tout le monde. Elle voulait juste protéger les siens, sa famille de coeur, mais en faisant ça elle a simplement fait apparaître une immense cible sur tous les Psiotiques. Elle doit maintenant vivre avec les conséquences de cet acte et essayer de réparer un peu les dégâts, mais la tâche semble bien compliquée.


  • Critique :

Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, Livewire est mon personnage préféré. Dès la première fois où je l’ai vue dans les pages de Harbinger, j’ai vu le potentiel que le personnage avait et je suis ravi de la voir progressivement prendre de l’importance dans l’univers Valiant.

Le récit fait suite à la fois à Secret Weapons et Harbinger Wars : Blackout dans le sens où elle retrouve Avi, Nikki et Owen pour renouer le contact avec eux suite aux événements qui se sont déroulés après le fameux black-out.

Alors qu’elle tente de regagner la confiance de ses protégés Amanda, intercepte les conversations d’un groupe paramilitaire qui se dirige droit sur elle dans le but de la capturer. Le combat est engagé, mais tourne court, les hommes étant parvenus à la maîtriser. Je n’en dirais pas plus pour vous laisser la surprise, mais cet événement est le point de départ d’une période extrêmement compliquée pour Livewire qui va subir des attaques de toutes parts, à la limite de la torture et une grande remise en question de ce qu’elle est au plus profond d’elle-même. C’est une véritable remise en question pour le personnage qui vit dans ces pages une période charnière.

Dans ce tome j'ai beaucoup aimé le fait qu’Amanda en prenne littéralement plein la figure et malgré ça elle ne perde pas sa force de caractère et se montre toujours aussi badass. Il n’y a que la dernière partie où je trouve qu’elle se positionne un peu trop en victime, ce qui ne colle pas forcément avec l’idée que je me fais d'Amanda, mais d’un autre côté cela lui donne un côté plus humain et un peu plus de profondeur donc après tout, pourquoi pas.

L’un des points qui m’a marqué c’est l’aspect politisé du récit qui en traitant du sors des psiotiques listés, traqués, torturés ou exécutés fais d’office penser à ce que les juifs ont pu vivre lors de la seconde guerre mondiale ou même plus récemment ce qui se passe en ce moment aux États-Unis même si le récit a été réalisé bien avant que la crise n’éclate. Lire ce comics en gardant ces deux parallèles en tête donne plus de texture à ce récit et le rend même plutôt touchant par moments.


Graphiquement, le tome est divisé en deux parties, une extrêmement bien réalisée par Raul Allén, Patricia Martin et Kano(#1 à 8) et une seconde partie beaucoup moins réussie réalisée par Tant Ford et Bruno Oliviera(#9 à 12).


  • Conclusion :

Livewire propose de découvrir un peu plus encore Amanda McKee, l’ancien bras droit du surpuissant Toyo Harada et de découvrir les conséquences de ses récents actes. Si vous avez aimé « Secret Weapon », « HarbingerWars : Blackout » ou que vous aimez le personnage foncez !


Thomas.





*Lien affilié (voir rubrique "Soutenir le blog")

POINTS FORTS :

- Une bonne suite à Secret Weapons et Harbinger Wars Blackout

- Deux lectures possibles

- Le personnage gagne en profondeur

- Raul Allén et Patricia Martin toujours au top !


POINTS FAIBLES :

- Livewire est un peu trop victimisée sur la fin

- La partie graphique des chapitres 9 à 12 "particuliers"



 Pour des raisons techniques, la version mobile ne propose pas l'ensemble du contenu. 

© 2020 par Indées les bulles

Créé avec Wix.com

  • Icône Facebook blanc
  • Icône Twitter blanc
  • Icône Instagram blanc
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now