Incursion


  • Résumé :

Un grand mal guète à nouveau la terre. En effet un être surpuissant appelé Imperatrix Virago qui se nourrit de la vie présente sur les différentes planètes qu’elle envahit, a des vues sur la terre et sa géomancienne. Le Guerrier Eternel doit protéger à tout prix la Géomancienne et sa résistance va être mise à rude épreuve.

  • Critique :

Le Guerrier Eternel est de retour avec ce court mais intense one shot proposé par Bliss Editions. Ce n’est pas forcément le titre que j’attendais le plus cette année mais j’apprécie de plus en plus ce personnage bourru au coeur presque tendre. Je vous préviens, si vous vous lancez dans la lecture d’Incursion, vous entrerez dans un récit effréné où l’action ne s’arrête que très rarement. Les récits de ce genre ne sont pas rares chez Valiant et si parfois cela peut donner naissance à un récit sans véritable intérêt comme Dead Drop, ici il n’en est rien. Incursion étoffe encore un peu plus ce vaste univers qu’est le monde des morts en proposant une coopération entre le Guerrier Eternel et Doctor Mirage qui se trouvent obligés de faire appel à la magie noire et à la nécromancie pour se battre contre l’Imperatrix Virago qui leur mène la vie dure.

J’ai tellement été immergé et emballé par le récit que je l’ai torpillé en à peine trente minutes !

La fin du titre reste extrêmement ouverte, ce qui laisse à penser que ce one shot sera prochainement complété par un autre et très franchement, vu le cliffhanger, j’ai hâte de voir ça.


Sachez enfin qu’il n’y a pas besoin d’avoir lu les titres précédents sur le Guerrier Éternel pour comprendre ce titre mais c’est tout de même préférable à mon avis pour l’apprécier pleinement.


Du côté du dessin, c’est Doug Braithwaite qui officie et c’est toujours un immense plaisir de retrouver les travaux de ce dessinateur de talents de la maison Valiant.

  • Conclusion :

Si vous aimez le monde des morts, Doctor Mirage et le Guerrier Eternel, ce comics est fait pour vous ! Incursion étoffe encore un peu plus le côté ultra sombre de Valiant et c’est un vrai plaisir.


Thomas.








75 vues

Réseaux

Twitter

Instagram

Facebook

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now