Eternity

Mis à jour : 26 mars 2019



  • Résumé :

Suite aux évènements passés (Divinity tome 3), Divinity fait le tour de ses camarades pour s’assurer qu’aucune anomalie ne persiste avant de trouver un peu de tranquillité auprès de Myshka. Peu de temps passe avant qu’elle ne lui annonce qu’elle est enceinte, une merveilleuse nouvelle pour lui qui n’a pas connu sa première fille. Mais quelques temps plus tard, un matin au réveil, leur enfant a disparu. Plus aucune trace de lui. Divinity se lance alors à sa recherche et tombe sur une piste dans un lointain univers où tout est différent et où l’équilibre entre deux forces vient tout juste d’être perturbé. Myshka et lui partent alors à sa recherche sans savoir à quoi ils feront face.

  • Critique:

Matt Kindt est de retour après une trilogie Divinity particulièrement remarquable.

Ici nous retrouvons les protagonistes juste après la fin de Divinity tome 3 avec un prologue très réussi où Divinity fait le tour de ses amis pour voir comment ils se portent et si les dernières anomalies ont disparu. Ce prologue permet à de nouveaux lecteurs de découvrir et d’apprécier ce one shot sans avoir à lire Divinity au préalable même si cela serait un plus.

Le nouveau récit de Matt Kindt fait revenir les deux personnages dans la zone de l’Inconnu, cette même zone qui leur a donné leur pouvoir. Leur but est de retrouver leur enfant disparu et cette quête nous permet de découvrir un univers à la fois grandiose , riche en couleurs et barré. Les personnages vivant dans cette zone sont extrêmement variés et dignes des plus grands récits de SF. Le scénario est particulièrement prenant et met son personnage principal dans une situation particulièrement délicate où il vient à réfléchir à ses actes et ses conséquences sur ce vaste univers.

Plus qu'un simple one shot, ce tome semble poser les bases d'une potentielle nouvelle série, ce qui est particulièrement enthousiasmant étant donné le talent du scénariste.


Si la conclusion de ce récit peut paraître un peu facile et rapide, il n’en reste pas moins extrêmement plaisant à découvrir grâce aux personnages et à un univers extrêmement riche qui je l’espère reviendra dans un futur proche.


Graphiquement, Eternity reste dans la lignée de la trilogie le précédant grâce à Trevor Hairsine qui nous offre un univers particulièrement beau et imaginatif et riche en couleurs.

  • Conclusion :

Si vous avez aimé Divinity, vous adorerez Eternity. Si vous ne connaissez par la première vous pouvez parfaitement lire ce one shot.


Thomas.








0 vue

Réseaux

Twitter

Instagram

Facebook

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now