Archer & armstrong par barry windsor smith

Mis à jour : 29 nov. 2019



  • Résumé :

Archer est un jeune tout à fait normal mais ses parents s’avèrent être à la tête d’une secte très puissante. Ils Kidnappent et tuent régulièrement des jeunes dans le plus grand secret, enfin jusqu’à ce qu’ Archer ne les surprenne en pleine action. Sans sommation son père le frappe et met le feu à la maison en l’y laissant inconscient. Le jeune parvient à reprendre conscience à temps et sors avec l’aide d’un pompier. Dès ce jour Archer n’a qu’un but : punir ses parents. Il part alors se former au combat. De retour aux états unis il pense se lancer à leur poursuite mais fait la rencontre d’Armstrong, un gaillard qui s’apprête à chambouler drastiquement sa vie.

  • Critique :

Ca y’est c’est enfin arrivé, Bliss nous a proposé un premier récit « old school » datant de la première version de Valiant par le biais d’un formidable projet de financement participatif permettant d’acquérir soit une version classique de l’intégrale, soit une version haut de gamme les deux accompagnées par une grande quantité de goodies. Le financement a tout simplement cartonné puisqu’il a atteint les 284% et quelques mois plus tard nous voilà enfin avec l’intégrale en main.

Honnêtement je n’avais encore jamais lus de récit Valiant datant des années 90, je n’avais donc aucune idée de la première version d’Archer & Armstrong et de ce qui avait été changé ou gardé de celle ci lorsque Fred van Lente a repris la série en 2012.

Le fait est que beaucoup de choses ont changé dans la conception même des personnages ou du ton même de la série qui se trouve être beaucoup plus trash que la nouvelle version qui joue bien plus sur l’humour. Même si les scènes ne sont pas forcément explicites on y voit notamment des scènes de viol, de meurtre et on a même droit à un homme brûlé vif, ce qui tranche fortement avec la nouvelle version. J’ai beaucoup aimé la première moitié de l’intégrale qui propose la rencontre entre les deux personnages qui combattent frontalement la secte. C’est à partir du récit sur les mousquetaires que mon intérêt a baissé ne voyant pas où Barry Windsor-Smith voulait en venir. La fin du tome remonte un peu le niveau avec un récit sur le voyage temporel impliquant Solar.

Niveau graphisme je vais pas vous mentir, ce n’est absolument pas ma came du tout donc je vous laisserais juger par vous même.

  • Conclusion :

Tous les récits proposés dans cette intégrale ne m’ont pas plus mais honnêtement j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à découvrir la première version de ce monument du catalogue Valiant, ce qui m’a donné envie de relire le récit de Fred Van Lente !


Thomas.








0 vue

Réseaux

Twitter

Instagram

Facebook

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now