Le renouvellement des personnages, le vrai mal de Marvel?

Depuis quelques jours et la publication des chiffres de vente de Marvel aux Etats unis, beaucoup de choses ont été dites sur les raisons de cette baisse de ventes. Parmi les causes plus souvent avancées figurent le renouvellement des personnages, la multiplication des relaunchs (les numéros repassent à 1 mais le passé du personnage n'est pas effacé) ou l'enchainement d'évènements.

 

Les nouveaux personnages:

Marvel possède une multitude de personnages emblématiques et certains d'entres eux ont connu une carrière sans la moindre interruption. La difficulté réside donc dans le fait de pouvoir renouveler constamment les aventures de ces héros et le fait de les remplacer peut être très tentant. Mais si la popularité d'un personnage est une énorme avantage pour garantir une quantité de ventes minimum, cette même popularité peut également être un énorme inconvénient: en cas de mauvaise direction scénaristique, les fans sont extrêmement exigeants et peuvent boycotter purement et simplement le titre pour forcer l'éditeur à faire Marche arrière. C'est ce qui s'est passé avec Superior Spider man qui malgré un grand intérêt scénaristique et qualitatif a du être stoppé à cause du manque cruel de ventes. le changement était peut être trop grand par rapport au Spidey traditionnel pour certains, alors que d'autres comme moi trouvaient que ce Spider-Man supérieur apportait un nouveau souffle et donc de nouvelles possibilités à ce personnage.

 

Alors pourquoi prendre le risque de changer de personnage? Naturellement, l'objectif d'une société est de vendre le maximum de produits et un renouvellement peut permettre à de nouveau lecteurs de commencer à suivre le personnage sans devoir combler un retard conséquent. Le problème, c'est que les lecteurs de longue date et une quantité de nouveaux, demandent eux, de nouvelles aventures des héros emblématiques et pas de leurs remplaçants. En revanche, les cas de Kamala Khan (Ms Marvel) et Miles Morales (Spider man) ont démontré que de nouveaux personnages pouvaient réaliser de très grosses ventes. Le problème serait donc plus lié à la qualité même du scénario, plutôt que l'identité ou le sexe d'un héros.

La multiplication des relaunchs:

 

Beaucoup de sites spécialisés et de fans ont récemment critiqué le renouvellement des personnages notamment pour Thor ou Iron Man, tous deux remplacés par des femmes. d'un autre côté,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vice-président des ventes de Marvel a accusé la baisse des ventes de bandes dessinées sur les efforts du studio pour accroître la diversité et les personnages féminins, en disant que les lecteurs «se tournaient les yeux vers le haut» à la diversité et «ne voulaient pas de personnages féminins là-bas».

Au cours des dernières années, Marvel a fait des efforts pour inclure des personnages plus diversifiés et plus féminins, en introduisant de nouvelles itérations de fans favoris, y compris une femme Thor; Riri Williams, un adolescent noir qui a repris l'histoire de Iron Man comme Ironheart; Miles Morales, un Spider-Man biracial et Kamala Khan, une adolescente musulmane qui est la actuelle Mme Marvel.

Mais en parlant au sommet du détaillant Marvel au sujet de la chute des ventes de bande dessinée du studio depuis octobre, David Gabriel a déclaré à ICv2 que les détaillants lui avaient dit que les fans se tenaient aux anciens favoris. "Ce que nous avons entendu, c'est que les gens ne voulaient plus de diversité", a-t-il déclaré. "Ils ne voulaient pas de personnages féminins là-bas. C'est ce que nous avons entendu, que ce soit ou non. "

 

Il a ajouté: "Je ne sais pas que c'est vraiment vrai, mais c'est ce que nous avons vu dans les ventes ... Tout personnage qui était diversifié, quel que soit son personnage nouveau, nos personnages féminins, tout ce qui n'était pas un personnage principal de Marvel, les gens tournaient Leur nez vers le haut ".

Gabriel a ensuite publié une déclaration de clarté en disant que certains détaillants estiment que certains héros principaux de Marvel ont été abandonnés, mais qu'il y avait un lectorat pour des personnages comme Mme Marvel et Miles Morales qui «sont enthousiasmés par ces nouveaux héros». Il a ajouté: "Et permettez-moi d'être clair, nos nouveaux héros ne vont nulle part! Nous sommes fiers et heureux de continuer à présenter des personnages uniques qui reflètent de nouvelles voix et de nouvelles expériences dans l'univers Marvel et les associent à nos héros emblématiques.

"Nous avons également entendu des magasins qui accueillent et défendent nos nouveaux personnages et titres et souhaitent plus! ... Donc, nous obtenons les deux côtés de l'histoire et le seul changement à venir que nous faisons est de nous assurer que nous ne perdons pas l'accent [sur] nos héros de base.

En ligne, les lecteurs ont méprisé les propos de Gabriel, soulignant la tendance de Marvel au cours des dernières années à se concentrer sur le redémarrage et le redémarrage des scénarios, créant un réseau compliqué d'univers entrelacés, ainsi qu'une sortie écrasante que les fans ont du mal à suivre.
Écrivain de la série Kamala Khan Mme Marvel, G Willow Wilson a répondu aux commentaires de Gabriel, en écrivant que «la diversité comme une forme de culpabilité performative ne fonctionne pas» et critiquant la tendance de Marvel à introduire les nouvelles itérations des favoris de fans en "tuant ou humiliant" Le personnage original ... Qui veut un héritage si l'héritage est méchant? "


African Avengers: les créateurs de bande dessinée qui secouent le genre des super-héros
 Lire la suite
"Une énorme raison pour laquelle Mme Marvel a frappé l'accord, c'est parce qu'elle traite du rôle de la foi traditionaliste dans le contexte de la justice sociale, et il y avait - apparemment - un public inexploité de personnes provenant d'une grande variété de milieux de foi qui étaient impatients Pour une histoire comme celle-ci ", at-elle écrit. "Personne n'a pu prévoir ni envisager cela. C'est le bon endroit au bon moment avec la bonne histoire qui brûle un trou dans votre poche ".

Un détaillant a déclaré à ICv2 que la diversité accrue avait apporté une nouvelle clientèle à son magasin. "Une chose à propos des nouveaux livres qui traversent mon magasin, ils ne vendent pas les chiffres que je voudrais", at-il dit. "Ils apportent une démographie différente, et je suis heureux de voir cet argent dans mon magasin".

j'ai teste

Réseaux

Twitter

Instagram

Facebook

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now